Sophie Maréchal

Sophie-Marechal-comédienne
Sophie-Marechal-comédienne

Sophie-Marechal-comédienne

press to zoom
Sophie-Marechal-comédienne
Sophie-Marechal-comédienne

Sophie-Marechal-comédienne

press to zoom
Sophie-Marechal-comédienne
Sophie-Marechal-comédienne

Sophie-Marechal-comédienne

press to zoom
Sophie-Marechal-comédienne
Sophie-Marechal-comédienne

Sophie-Marechal-comédienne

press to zoom
1/8

Sophie Maréchal - Comédienne -

Membre du jury présente au 4e festival international du cinéma fantastique de Menton  2020

au Casino Barrière

 En tournage

"Motherless child"

réalisé par Sophie Maréchal

avec Clément Manuel, Anael Snoek, Astrid Whettnall, Adriana Da Fonseca

Sujet :

Barbara, 30 ans, célibataire endurcie, est l’exemple type de la femme moderne, une “working girl” vivant à 100km/h. Prisonnière des technologies, elle est constamment reliée à son smartphone. Sa routine va basculer lorsqu’un mystérieux ballon envoyé du ciel arrive dans sa vie.

casting-motherless-child.jpg
Filmographie & actualités

Entrevue avec Sophie Maréchal, comédienne et réalisatrice

Vous étiez membre du jury de la 4 ème édition du Festival International du Film Fantastique

en 2020. Comment avez-vous vécu cette expérience ?

C’était très chouette, il y avait une bonne ambiance. Les courts-métrages sélectionnés

étaient tous très différents ce qui a rendu la sélection vraiment intéressante.

Vous réalisez actuellement votre court-métrage « Motherless Child ». Comment vous

sentez-vous pour cette première expérience professionnelle derrière la caméra ?

Pour être passer par toutes les phases de production de ce film, je peux vous dire

aujourd’hui que j’ai encore plus de respect pour les réalisateurs ! (rires) En tant que

comédienne je ne me rendais pas forcément compte du temps et de l’énergie qu’il fallait

pour élaborer un projet de film. Entre l’écriture du scénario et la recherche de financements,

« Motherless Child » a mit 2 ans et demi à voir le jour. C’est un court et nous n’avons pas

encore tourné ! Mais ce qui rend le projet vraiment intéressant c’est sa remise en question

permanente. Il faut avoir l’esprit souple et rester ouvert à tous les changements proposés

par les professionnels du métier et l’équipe du film. Même si on croit tout savoir je pense

qu’on ne sait rien et ce travail d’équipe rend l’expérience vraiment enrichissante. C’est

l’essence même du cinéma !

« Motherless Child » est-il une critique de notre société actuelle ? Vous reconnaissez-vous

dans le personnage de Barbara ?

Non ce n’est pas une critique ! Je vois plus ça comme un arrêt sur image. Le questionnement

du film est le suivant : à une époque où tout va très vite et où nous semblons tous très

connectés aux réseaux sociaux, à Internet et au travail, sommes-nous encore connectés à

nous-même ? Prenons-nous réellement le temps de faire une pause, de prendre conscience

de notre état et de nos besoins ? Je me sens clairement concerné, je suis issu de la

génération Internet et c’est la société dans laquelle nous vivons. Mais mon objectif n’est pas

de faire une critique de ce modèle de vie, car ça voudrait dire que je porte un jugement et ce

n’est pas le cas. Ça n’est pas un drame social, j’ai voulu aborder le sujet avec un peu

d’humour et de magie. Je pense que cette manière de faire touchera plus les gens que si

j’avais dépeint un sombre tableau du monde dans lequel nous évoluons. Nous sommes tous

conscients de la manière dont nous vivons, il y a des plus et des moins. Mais si après le

visionnage du film le spectateur prend le temps de se demander s’il vit en accord avec lui-

même, j’aurai réussi mon pari !

 

Quels sont vos futurs projets ?

J’ai deux écritures en cours dans le but de réaliser par la suite, je ne peux pas vous en dire

plus ! Prochainement vous me retrouverez dans « La dernière tentation des belges » de Jan

Bucquoy qui devait initialement sortir durant le Covid, on attend une nouvelle date de

diffusion. Et également dans « Saint Habib » de Benoît Mariage qui devrait être diffuser dans

l’année à venir. Depuis la fermeture des salles pendant le Covid il est difficile de donner des

dates avec certitude. J’ai aussi joué dans « Souvenirs de la lune » d’Antoine Dricot. Le

montage du film est terminé, il sera envoyé aux festivals dans l’année. C’est un chouette

projet, j’espère sincèrement qu’il réussira à conquérir les jurys !

Merci beaucoup de nous avoir accordé un peu de votre temps.

Avec plaisir, merci à vous ! A bientôt !

 

Entrevue réalisée par Rodolphe Reyniaud

 

Le lien vers le projet « Motherless Child » de Sophie Maréchal : ICI

 

 "Souvenir de la lune"

réalisé par Antoine Dricot

avec Sophie Marechal, Mailys Dumon

Ce soir, pour la première fois depuis 21 ans, la Lune sera visible dans le ciel. Cette nuit, le temps s’écoulera à des vitesses différentes pour chacun sans que personne ne sache combien de temps la nuit durera.
Élodie a prévu de passer cette nuit dans une maison partagée avec des amis. Mais Sophia, une jeune femme qu’elle ne laisse pas indifférente, va venir se mettre sur sa route.

sophie-marechal.jpg
saint Habib.png

En tournage Long métrage

"Saint Habib"

réalisé par Benoit Mariage

avec Catherine Deneuve et Bastien Ughetto

Saint-habib.jpg

 Le 2 Février au cinéma

"la dernière tentation des Belges",

réalisé par Jan Bucquoy

, créée par Laurent Durieux

avec Wim Willaert , Alice Dutoit, aka Alice on the Roof, Alex Vizorek, Sophie Marechal

Campagne publicitaire Febelfin 2020 

Série "Engrenages" Canal + Saison 8 (2020)

ou vous pourrez retrouver Sophie Maréchal

dans l'épisode 3​

pour le rôle d'une Junkie que vous pouvez apercevoir dans la bande annonce-reportage ci-contre.

Taro.jpg

Taro (2019)

réalisé par Daniel Rebner

avec Sophie Marechal dans le rôle titre de Gerda Taro

avec aussi Marc de Panda, Raul Julve

Série "La trêve" (2015 -2018)  France 2 pour le rôle récurent de Zoé Fischer

avec Yoann Blanc, Lara Hubinont, Tom Audenaert, Sophie Breyer, Jasmina Douieb ...

Série "Guepardes" (2018) TF1 séries films

pour le Rôle principal de Margaux

avec Deborah GrallClaire Chust, Arnaud Henriet, Natacha Krief

Interview Cinévox -Festival Cannes 2018

Série "Pauvrophobie (2018) " épisode "Les étudiantes"

réalisé par Michelangelo Marchese avec

Mélissa Diarra,Jean Luc Couchard et Jérémy Lamblot

sophie-marechal-section-de-recherche.jpg

Série "Section de recherche" (2017)

épisode "Mon ange" TF1

pour le rôle de Laura

16143455_1811782989075465_79628277799690

"Axelle" (2015)

Réalisé par Sara Dufossé et Nikita Trocki

Avec Sophie Maréchal et Louise Manteau

Sujet : Synopsis : Axelle, fonceuse et solitaire, trouve en Clémence un pilier solide au quotidien. Quand Clémence lui annonce son départ imminent, tout se bouscule dans sa tête. Axelle, incapable d’exprimer son désarroi, contient alors l’émotion jusqu'à l’explosion.