Ogre

9 mars 2022 en salle / Drame, Fantastique

SYNOPSIS

Fuyant un passé douloureux, Chloé démarre une nouvelle vie d'institutrice dans le Morvan avec son fils Jules, 8 ans. Accueillie chaleureusement par les habitants du village, elle tombe sous le charme de Mathieu, un médecin charismatique et mystérieux. Mais de terribles événements perturbent la tranquillité des villageois : un enfant a disparu et une bête sauvage s’attaque au bétail. Jules est en alerte, il le sent, quelque chose rôde la nuit autour de la maison...

Equipe Technique

Arnaud Malherbe.jpg

Arnaud Malherbe

Réalisateur

marc-antoine-robert.jpg

Marc-Antoine Robert

Producteur

laurent-lavole.jpg

Laurent Lavolé

Producteur

xavier-rigault.jpg

Xavier Rigault

Producteur

CASTING

160030094_10225787863302057_8106114010932954760_n.jpg

Brèves de tournage

Allociné 30/10/2021

Après le loup-garou Teddy l'an passé, c'est un Ogre francophone qui a fait frémir le Festival de Deauville à la rentrée.

Pour son deuxième long métrage après Belleville Story, Arnaud Malherbe (créateur des séries Chefs et Moloch) jette son dévolu sur un monstre rare au cinéma.

Et il le met sur le chemin d'une mère et son fils qui s'installent dans un nouveau village pour fuir un passé douloureux.

Dans un premier temps, le film lance quelques pistes pour nourrir le fantastique mais les abandonne étrangement en route. Restent une ambiance digne d'un conte de fées par moments, et les apparitions saisissantes de la créature.

Propos recueillis par Maximilien Pierrette à Deauville le 5 septembre 2021

Ana Girardot sera à l'affiche d'Ogre, drame fantastique qui lui a permis de renouer avec le genre : 

"J'aime bien les films qui font peur et je sais qu'il y a plusieurs genres dans le genre. J'avais commencé avec Fabrice Gobert au début de ma carrière [dans Simon Werner a disparu, puis Les Revenants, ndlr]."

"Je trouve qu'en France, on arrive parfois à mélanger notre recette du film français avec du fantastique. Mais depuis Fabrice, je n'avais pas lu de scénario qui me plaisait assez. Qui me touchait comme ça. Et là je pense que le personnage de Chloé m'a d'abord touchée, avant d'aimer l'idée du conte fantastique qu'est le film.

J'aimais bien cette histoire d'une femme qui sort d'une relation d'emprise et qui replonge dedans sans s'en rendre compte immédiatement. Et en face de ça, on a son fils qui essaye de l'en empêcher."

"Ça c'est la vraie partie humaine, qui m'a parlé. Et j'ai adoré l'idée que l'on prenne cette histoire pour la suivre du point de vue d'un enfant, avec tout la fantasmagorie qui va avec. Je connaissais par ailleurs le travail d'Arnaud Malherbe [créateur des séries Chefs et Moloch, ndlr], j'aimais bien ce qu'il faisait et je savais que ça allait être mis en scène avec goût." Le résultat sera donc à découvrir en mars 2022 au cinéma.