Kelly Bellacci

Actrice présente au

 Festival International du Film Fantastique de Menton 2019 et 2020

Kelly-B.-10.jpeg

Filmographie

Les sept vies de Léa

Réalisé par Charlotte Sanson

Série fantastique actuellement sur  Netflix

avec Kelly Ballacci dans le rôle récurrent de Dora

 

et Raïka Hazanavicius, Khalile Ben Garbia, Mélanie Doutey, Samuel Benchetrit 

 

Léa déteste sa vie... Elle va en vivre 7. Quand elle tombe sur le corps d'Ismaël, un adolescent disparu trente ans plus tôt, Léa retourne en 1991 et se réveille chaque matin dans le corps d'une personne différente. Pourra-t-elle le sauver ?

septviesdelea.jpg
"LÉO MATTEÏ, BRIGADE DES MINEURS" ÉPISODE "UNE ERREUR DE JEUNESSE" 

Réalisé aussi par Hervé Renoh président du jury de notre edition 2018

Léo Matteï et son équipe enquêtent sur la mort d'un enfant handicapé qui vivait dans une famille spécialisée dans l'accueil d'enfants différents. La principale suspecte de ce meurtre est une jeune trisomique qui a grandi dans cette famille mais dont Matteï pense qu'elle est manipulée par ses parents adoptifs. Le commandant tente de percer les secrets qui se cachent derrière ce drame...

avec Jean Luc Reichmann, Veronique Jannot, Sandrine Quetier, Maïra Schmitt, Xavier Mathieu, Mathilde Lebrequier, Alexandre Achdjian ...

kelly-bellacci-2.jpg

Stillwater

Réalisé par Tom McCarthy

avec Matt Damon, Camille Cottin,

Abigaîl Breslin, Deanna Dunagan...

et Kelly Ballacci dans le rôle de l'avocate

 

Un foreur de pétrole débarque à Marseille du fin fond de l’Oklahoma, pour soutenir sa fille qu’il connait à peine mais qui purge une peine de prison, accusée d’un crime qu’elle nie avoir commis. 

Interview 2021
par Imen Turki Serra

Kelly Bellacci une jeune actrice qui nous charme par sa simplicité a gravie doucement tout les échelons jusqu'a se retrouver au coté de Matt Demon dans STILLWATER et sur Netflix la plateforme de streaming la plus populaire au le monde dans la nouvelle série LES SEPT VIES DE LEA qui sortira a l'horizon de 2022.

    

 

1) Comment êtes vous devenue actrice?

 

Déjà je peux dire que j'ai eu plusieurs vies avant d'arriver là, mais concernant le cinéma, on va dire que j'ai commencé a 18 ans, j'ai suivi des cours de théâtre a la fabrique du théâtre et d'acting à l'atelier de l'acteur avec Florence Nahon, a cote j'ai tourné dans des videos clips a Londres et une fois installée a Paris j'ai commencé a developper mon réseau en rencontrant la directrice de casting Sara Martin qui m'a présenter le réalisateur Xavier Gens et le producteur Arthur et c'est la que j'ai démarrer ma carrière professionnelle dans District au cote de Jean Reno. 

 

2) Qu'est ce qui vous motive a choisir un scénario plutôt qu'un autre?

 

En tant que jeune comédienne j'ai pas totalement le luxe de choisir, j'ai tendance a suivre les yeux fermés un réalisateur (rice) que j'aime beaucoup et qui est aussi auteur (rice) du scénario après si j'avais le choix je choisirais principalement des projets de genre fantastique.

 

3) Etes vous exigeante?

 

Oui, je suis assez exigeante malgré tout, l'exigence est basé sur le fait de se connaitre et on se connait a travers l'expérience et les valeurs et en tant que jeune comédienne j'ai déjà refusé des projets parce que je sentais qu'il y avait une gêne alors que l'essence même d'un comédien c'est de s'oublier et de ce fait je refuse des projets qui se base uniquement sur ma couleur de peau et ma capacités a faire des accents de pays d'Afrique  "NOIRE C'EST PAS MON METIER" . Il y'a toute une génération d'actrice qui se sont battues parce qu'elles  se sont retrouvées face a des portes fermées a cause de leur carnation je pense a Aïssa Maïga Nadège Beausson-Diagne , et je trouve que c'est dommage de devoir passer par ça maintenant. 

 

4) Parlez nous de votre participation dans la nouvelle série NETFLIX  les sept vies de Léa 

 

Malheureusement je ne pourrais pas rentré dans les détails parce que j'ai signé une close de confidentialité, mais je peux vous dire que c'est une série fantastique qui se déroule sur deux époques. 

 

5)Que peut-on savoir sur votre personnage?

 

On est très similaire avec ce personnage, on a la même manière de ressentir les choses mais pas la même manière de les extérioriser ... c'est un personnage haut en couleur et en même temps il a une part de fragilité qui est très intéressante 

 

6)Vous étiez présente l'année dernière au Festival du Film Fantastique de Menton, que représente cet événement en particulier pour vous? 

 

Pour moi c'est un événement incontournable pour les amoureux de films de genre, Fabrice Ceccherini nous étonne chaque année par sa capacité de renouvellement et surtout l'année dernière malgré la crise sanitaire le Festival a eu lieu et je trouve ça honorable. En fait c'est un festival qui permet de découvrir de nouveaux talents internationaux et d'ailleurs en 2019 Fabrice avait organisé des auditions en présence de réalisateurs il y'avait notamment Lionel Steketee , Nicolas Duval. Pour moi c'est un festival qui est très important en France où le film fantastique n'est pas assez mis en avant 

 

7) Que souhaitez vous dire pour terminer ?

 

Je voudrais dire aux gens qui vont au cinéma continuez , n'hésitez pas a aller dans des petits cinémas indépendants et pour conclure je serais  à l'affiche du long métrage américain Stillwater et j'ai aussi un autre projet Dolores réalisé par Julien Siri qui de l'affaire "pull over rouge" qui sera programmé sur Canal+ a la rentrée 2021.